Mardi 21 août Guérigny

16h30 Grande Rue

Young Man River  Ces quatre jeunes musiciens doués partagent une passion commune pour la musique noire américaine. Leur répertoire loin des clivages de genre, navigue entre blues soul et jazz, de Stevie Wonder à Al Green en passant par Ray Charles.

18h  Madmen  Animé par la passion de la folle époque musicale des années 60 ce combo ne se ménage jamais. Grosse section de cuivres, chanteur énergique, chœurs et section rythmique enragée, rare de nos jours autant de musiciens rassemblés, et en plus, ils sont de chez nous. La Nièvre est riche aussi de musique, et Madmen se charge de le faire savoir !

 

21h Théâtre des Forges Royales

Li’l Henry

Li’l Henry ne vient pas des contreforts des Appalaches, mais direct du bocage Bressuirais… Où et comment a-t’il été contaminé par le blues ? Ça on ne sait pas, mais il est tombé dans le Delta & Piedmont Blues et s’est pris de passion pour la musique de Mississippi John Hurt, Blind Blake, Mance Lipscomb ou Blind Willie McTell…Un country blues qu’il délivre seul, armé de sa guitare acoustique avec une authenticité et un feeling étonnants.

Tom Holland  & Matthew Skoller (Chicago/USA)

Tom a grandi dans les quartiers sud de Chicago influencé par le riche héritage jazz et blues de la ville et la vaste collection de disques de son père. Il apprend la guitare en écoutant Muddy Waters, Earl Hooker, John Primer ou Magic Slim. Vite remarqué, il intègre le groupe de LV Banks, puis celui de John Primer jusqu’en 99. Invention, bon goût, art de placer la note juste au bon moment, une manière de faire claquer sa guitare, des effets en glissendo renvoient en fait au plus pur du blues du delta. Il forme les Suffles Kings puis collabore avec Eddie Clearwater, Carey Bell, Byther Smith, Hubert Sumlin et forge là son statut de meilleur sideman de Chicago.

Chicago fut l’eldorado des bluesmen et reste aujourd’hui la capitale du blues électrique. C’est là que Matthew SKOLLER est devenu l’un des harmonicistes les plus respectés de la scène Blues. Si ses grandes influences sont Sonny Boy Williamson et Walter Horton, il a son style et sa technique bien à lui, formé aux côtés des musiciens comme  John Primer, Deitra Farr, Lurrie Bell, Bill Sims, Big Daddy Kinsey, Bernard Allison, Larry Garner, Jimmy Rogers ou Big Time sarah… C’est dire ! Compositeur doué, il chante, et son jeu intense impressionne les plus grands.